Ardeche Sports Nature : site officiel du club de randonnee de ST FELICIEN - clubeo

Adieu l'été, rentrez les maillots à Devesset

1 octobre 2018 - 21:31

A la base prévue à Saint Félicien, la sortie vélo a été déplacée à Devesset, sur le plateau ardéchois, précisément là où  se déroulait la première édition du swim run et du triathlon, où quelques bénévoles d'ASN ont prêtés main forte durant tout le week-end. La météo promise était presque idyllique, bien que peu fraichouillarde en ces temps automnaux.

Au petit matin, mais pas trop tôt quand même, Damien et Véro récupère les nouveaux Yvette et Alain, amoureux du vélo électrique depuis le début de l'été. Nous ferons route à part avec Aurélie, un peu plus proche de Devesset. Le soleil est au beau fixe, la température pas si fraîche. La bascule de l'autre côté du Col du Rouvey sera moins jouissive. En effet, le brouillard fait son apparition, et le mercure dégringole. Damien m'envoie des textos quelques peu affolé par la météo du jour. Nous nous retrouvons à Devesset, et le temps n'est toujours pas plus engageant. 6 degrés au thermomètre, une bise rafraichissante, et toujours ce satané brouillard alors que le beau temps était annoncé. Véronique préfèrera renoncer, pour aller se mettre au chaud chez sa soeur non loin d'ici. Les 5 autres gaillards se jetteront à l'eau, maintenant que nous sommes ici.

Nous prenons la route, avec quelques kilomètres sur le plateau. Cela se confirme, il fait frisqué. Alain m'a emprunté une veste, les autres ayant quelques accessoires trainant dans la voiture. Nous bifurquons à droite au panneau directionnel de Rochepaule pour une descente de presque 10 km. Pour une fois, les troupes auraient préféré une grimpette histoire de se réchauffer. Heureusement, le ciel s'éclaircit pour laisser sortir le soleil. Tout de suite, la température ressentie est plus agréable. Une petite pause devant l'église de Rochepaule, avec face à nous l'établissement vainqueur de Bienvenue chez nous, l'émission mettant en concurrence les chambres d'hôte.

Encore 3 km de descente un peu frais, avant d'attaquer le morceau de bravoure du jour. Il faut remonter sur le plateau, en direction de Saint Agrève. Chacun prend son rythme de croisière, les électrifiés en promenade de santé. Damien, malgré son vélo de route prêté pour changer de son VTT, sentira quand même le dénivelé avalé. Nous faisons une pause à un carrefour, avant de terminer par le coup de grâce, un coup de cul assassin. Tout le monde ou presque a tombé une couche. En haut, Yvette pique un sprint histoire d'immortaliser les mines déconfites de l'effort. S'en suit une route bucolique sur le plateau ardéchois. Nous approchons de Saint Agrève bien connu pour son festival Equiblues autour du mois d'août, apprécié de nos pratiquants de country.

Nous faisons un petit détour par la butte du Mont Chiniac pour admirer la vue, nous sortons de la bourgade ou le vent souffle. Les compères remettront la petite laine sans tarder. Le vent sera en plus de face pour les kilomètres qui s'en suivent. L'allure est réduite et nous tentons d'avancer comme nous le pouvons. Nous franchissons la limite départementale pour basculer côté Haute Loire. Véritable barrière climatique, le brouillard fait à nouveau son apparition, et la baisse du mercure avec. Nous évoluons sans trop trainer, avalant les kilomètres.

Nous dépassons le Chambon sur Lignon où les chalands du marché finissent de remballer. Quelques hésitations sur la suite de l'itinéraire, mais nous décidons tous de rester ensemble et de rentrer au plus court, histoire de ne pas s'éterniser dans cette caillante. Nous rentrons donc par le chemin le plus court. Une fois passé à nouveau la frontière départementale, le soleil fait de nouveau son apparition, rendant plus agréable les derniers kilomètres de la journée. Nous retrouvons la route de l'aller pour finir cette balade et revenir sur le Lac de Devesset où les concurrents du swim run s'élancent dans leur épreuve.

Nous nous quitterons sur le parking, avec toutefois le sentiment d'avoir passé un agréable moment sur cet itinéraire malgré les imprévus climatiques. Avec Aurélie, nous trainerons avec Gretel, Christiane et Jean Paul pour profiter des animations autour du lac. Je ne résisterais pas à la tentation de vous partager quelques images dans des positions peu académiques, mais cela reste du sport. Le temps est maintenant parfait, nous permettant de nous réchauffer au bord de cet environnement paradisiaque qu'offre le lac de Devesset en cette fin de journée et sa lumière rasante. Gageons que la prochaine sortie nous épargne ses frimats pré-hivernaux.

Commentaires