Ardeche Sports Nature : site officiel du club de randonnee de ST FELICIEN - clubeo

Sécurité

La sécurité, l’affaire de tous.


Section cyclisme.

Nous sommes tantôt automobilistes, tantôt cyclistes ou piétons. Nous devons faire preuve de respect, de patience et de courtoisie.

A vélo, redoublons de prudence. En toute première règle, respectons le Code de la route pour notre sécurité mais aussi par souci d’exemplarité et de comportement citoyen.


La pratique collective induit un comportement exemplaire de tous car elle engage directement la responsabilité du président.
Les sorties se font en groupe et sont organisées par des bénévoles de l’association. L’association se réserve le droit de modifier ou d’annuler des sorties, notamment en raison de l‘indisponibilité de l’animateur de la randonnée ou en raison de mauvaises conditions climatiques.
Les mineurs moins de 16 ans doivent être accompagnés. Dans tous les cas, l'Animateur ou captain de route est seul juge pour accepter ou refuser les enfants selon le niveau de difficulté de la sortie.


Le port du casque relève de la responsabilité personnelle et de liberté individuelle sauf dans les cas suivants:
 cyclotouristes mineurs
 écoles de cyclotourisme.
 obligation par le club ou l’organisateur.
La politique du club est "Convaincre plutôt que contraindre". Porter un casque peut sauver la vie ou éviter de graves séquelles cérébrale, donc pour la section cyclisme route et VAE le port du casque est « VIVEMENT » conseillé et pour les mineurs et les vététistes obligatoire !
Pendant les sorties « combiner » jeunes et adultes, nous portons obligatoirement tous un casque pour donner le bon exemple aux jeunes.

Les adhérents doivent entretenir et vérifier leur vélo pour la sécurité de tous et avoir une sacoche de réparation (pompe, chambre à air, rustine…) pour le bon déroulement de la sortie.

Port de lunettes adaptées, de gants, apporter boisson en quantité suffisante, de nourriture et d'un coupe-vent et/ou vêtements de pluie est fortement recommandé.

Chacun veillera à disposer, sur lui, de sa carte vitale, du n° de téléphone d'une personne à prévenir et avoir sa trousse de secours personnelle (pansements, médicaments personnels …)
Conseil : prévenir l’encadrent/animateur si vous avez une allergie grave ou si vous avez un traitement avec de anticoagulant.


Lors de ces sorties chacun fera en sorte que tous les participants puissent prendre plaisir selon ses capacités qu'il soit « coursier » ou « vélo-loisir ». Notre LEITMOTIV : nous partons ensemble, nous rentrons ensemble.

Tous les membres du club doivent assumer un rôle primordial d'accueil des nouveaux participants à nos sorties, en veillant qu'ils ne se sentent pas marginalisés ou « largués » par le groupe.

L’UTILISATEUR DE VAE : Respecter la vitesse des groupes fréquentés, à ne pas se tenir en tête du groupe et ne pas lui servir d’entraineur.


Les Membres adaptèrent son comportement à la pratique en groupe :

  • Vigilance à tout instant
  • Pas de mouvement(s) ni de freinage(s) brusque(s)
  • Pas de déboitement(s) intempestifs
  • Je garde ma trajectoire
  • ne jamais dépasser le pneu arrière du vélo qui nous précède
  • Prévenons des obstacles placés sur la route (trous, gravillons…)
  • J’informe d’un danger potentiel.

Informons les autres cyclistes qu’un véhicule va doubler par une consigne verbale (droite derrière) ou qui vient en face (droite devant).
Tendons le bras pour indiquer que nous allons tourner, à gauche ou à droite, et assurons-nous que notre manœuvre soit bien comprise par les automobilistes. Affirmons clairement nos intentions et évitons tout changement brusque de direction.
Ne roulez jamais à plus de 2 de front. Sur une route étroite, en présence d’une ligne blanche continue ou par manque de visibilité, replaçons-nous en file simple en cas de dépassement par un véhicule.


Portons des vêtements clairs pour être vu sur la chaussée. Une chasuble ou brassard réfléchissant sont des compléments vestimentaires pertinents à la tombée de la nuit, par temps sombre, pluie ou brouillard.


En agglomération, soyons attentifs aux portières qui peuvent s’ouvrir au dernier moment. En contrepartie, les automobilistes se doivent de respecter la distance de dépassement réglementaire d’un cycliste (1m en ville et 1,50m en rase campagne.)


En cas de problème notamment mécanique, on ne s'arrête pas sur la route mais sur le bas-côté afin d'être protégé de la circulation.
Si au cours d'une sortie collective, un cycliste est victime d'un incident mécanique, il sera obligatoirement attendu par au moins un cycliste du groupe.

En toute circonstance on doit assistance à autrui.

Les membres du club veilleront tout particulièrement au respect de l'environnement, les déchets, emballages – chambre à air etc.... restent dans les poches.

Une sortie sera automatiquement annulée, lorsque les conditions de sécurité ne seront pas réunies, notamment en cas de visibilité réduite (brouillard, pluies diluviennes), de chaussées glissantes (neige, verglas) ou de vent violent (rafales). Les cyclos qui passent outre cette décision s'engagent de leur plein gré et le club décline toutes responsabilités. Lorsque nous rencontrons en route ces mêmes mauvaises conditions, la prudence s'impose et il est conseillé de rebrousser chemin.

Tous les participants sont considérés en excursion personnelle et le « respect du code de la route est impératif » (arrêt obligatoire aux feux rouges et aux Stops, contournement par la droite des ronds-points, etc…) et se conformer aux consignes de sécurité qui seront présentées par le Bureau.

Une règle d'or : RESPECTER les automobilistes comme on aimerait qu'ils nous respectent.
Rappel des principaux facteurs d’accidents
• Non-respect de la signalisation (feux, stops, etc.) de la part des cyclistes comme des automobilistes,
• Automobiliste ne prenant pas en compte le cycliste (vitesse excessive, croisement ou dépassement dangereux, « tourne à droite » trop rapide après dépassement alors que le cycliste va tout droit, angle mort),
• Défaut d’éclairage ou de visibilité du cycliste,
• Le « tourne-à-gauche » mal négocié du cycliste alors qu’un véhicule va tout droit.
Conduite à tenir en cas de blessure ou d'accident
La règle du PAS "Protéger, Alerter, Secourir" s'applique dans tous les cas.
Il sera demandé à chacun, suivant la situation, de garder son calme et d'agir sous l'autorité de l’encadrent ou capitaine de route dans un premier temps, puis sous l'autorité des services de Secours, de Police et de Gendarmerie.


Le Vélo Tout Terrain comme on veut ! Mais....
• Portez votre casque (obligatoire).
• Respectez le code la route et restez maître de votre vitesse.
• Ne faites pas du « hors-piste », empruntez des chemins balisés pour votre sécurité.
• Prudence et courtoisie lors du dépassement ou croisement de randonneurs pédestres et équestres.
• Un cheval a toujours la priorité. On s'arrête et on se range en silence sur le bord du chemin.
• Ne sur estimez pas vos capacités. Restez maître de votre vitesse.
•Contrôlez l'état de votre V.T.T, prévoyez ravitaillement, carte et accessoires de réparation.
• Fermez les barrières. Soyez discrets.
• Si vous partez seul, laissez votre itinéraire.


Le cycliste et le code de la route :
Sur la route le cycliste est un conducteur de véhicule, au même titre que l'automobiliste. Le code de la route le soumet aux mêmes règles, aux mêmes obligations ainsi qu'aux mêmes amendes. II n'a pas besoin de permis de conduire, mais s'il en possède un, celui-ci peut lui être temporairement retiré par le tribunal de police, en cas d'infraction aux règles générales de circulation routière. Cependant, contrairement à l'automobiliste, aucun retrait de point ne peut lui être infligé pour une infraction commise à vélo.
Article R431-7 du Code de la Route :
Les conducteurs de cycles à deux roues sans remorque ni side-car ne doivent jamais rouler à plus de deux de front sur la chaussée. Ils doivent se mettre en file simple dès la chute du jour et dans tous les cas où les conditions de la circulation l'exigent, notamment lorsqu'un véhicule voulant les dépasser annonce son approche. Le fait, pour tout conducteur, de contrevenir aux dispositions du présent article est puni de l'amende prévue pour les contraventions de la deuxième classe (35 / 230F).

Section Randonnée dans toutes ses formes.

Les randonnées se font en groupe et sont organisées par des bénévoles de l’association. L’association se réserve le droit de modifier ou d’annuler des sorties, notamment en raison de l‘indisponibilité de l’animateur de la randonnée ou en raison de mauvaises conditions climatiques. De même, sous sa responsabilité, un Animateur peut modifier un parcours en fonction des conditions particulières (météorologie, particularité sur le terrain, état d'un ou de plusieurs participants, chasse en battue, etc... ).
L’animateur de la randonnée est mandaté par le Président et il a seul autorité sur la conduite du groupe. Il œuvre bénévolement pour que les sorties se déroulent pour le mieux. Tout adhérent qui s’éloigne du groupe, voire le quitte, dégage la responsabilité de l’association. L’animateur s’assure qu’un serre-file ferme en permanence la progression du groupe.
Les mineurs moins de 16 ans doivent être accompagnés. Dans tous les cas, l'Animateur est seul juge pour accepter ou refuser les enfants selon le niveau de difficulté de la randonnée.
L'équipement minimum .
• Chaussures à tiges basses et semelles de type cranté pour la marche nordique.
• Chaussures de marche crantées, avec tenue des chevilles pour la randonnée.
• Les vêtements doivent être adaptés aux conditions météo.
• Boisson indispensable, en quantité suffisante adaptée à la saison et à la durée de la marche.
• Des aliments énergétiques pour le parcours (biscuits, barres, fruits secs)


INTERDIT : Toutes variétés de sandalettes, ballerines ou les semelles sont inexistantes par l’épaisseur, lisses (risque de glissade) ou le pied est libre de bouger (risque de foulure, torsion, cassure au niveau de la cheville).


Les personnes se présentant au départ avec un équipement jugé inadapté par l’animateur pourront se voir refuser la participation à la randonnée.
Chacun veillera à disposer, sur lui, de sa carte vitale, du n° de téléphone d'une personne à prévenir et avoir sa trousse de secours personnelle (pansements, médicaments personnels …)


Conseil : prévenir l’encadrent/animateur si vous avez une allergie grave ou si vous avez un traitement avec de anticoagulant.


Connaître ses limites, ne pas embarquer le groupe dans sa fatigue physique ; si vous êtes débutants, commencez par - 5 Km et progressez de 2 Km. Prendre en considération les conseils de l’animateur.


Le respect de la nature.
Il est demandé aux randonneurs de respecter la nature, et de partager l’espace avec d’autres usagers dans le respect de règles mutuelles.
• de ramener tous ses déchets, y compris les biodégradables.
• de suivre les sentiers et de ne pas n’emprunter de raccourcis.
• de respecter la propriété d’autrui (récoltes, vergers, prés de fauche, etc....)
• de ne pas cueillir de fruits dans les vignes et vergers.
• de ne pas troubler le calme de la faune sauvage et respecter la flore.
• de ne pas déranger les troupeaux d’animaux domestiques.
• de refermer les clôtures après son passage.
• de ne pas allumer de feux.

Code de la route.
Sur route et pour un groupe organisé, la progression se fait sur le bord droit de la chaussée (art. R. 412-42 du code de la route). Il est recommandé de progresser sur l’accotement en plaçant un responsable à l’avant et un responsable à l’arrière, et de désigner un éclaireur pour les virages.
Les Animaux
Au cours des randonnées pédestres, pour des raisons de sécurité, les chiens sont tolérés, mais uniquement tenus en laisse courte.
Par contre ils ne sont pas admis lors des marches nordiques, leur présence étant incompatible avec l’usage des bâtons.