Ardeche Sports Nature : site officiel du club de randonnee de ST FELICIEN - clubeo

Marche nordique caniculaire

4 juillet 2018 - 21:04

Rien ne va plus au sein d'Ardèche Sports Nature. Voilà que maintenant ces mssieurs dames ont besoin de bâtons pour gambader dans la campagne. Ainsi, nous avons pu voir des cowboys qui ont lâchés les santiags, des cyclos qui ont troqués la guidoline pour le liège du bâton, et quelques nouveaux visages dont un Pilatois qui lance les hostilités du mercato en avance. Et si nous tenions là l'activité qui va pouvoir mixer les genres ?

Tout commence par une proposition en bureau d'initiation à la marche nordique. Point besoin de banquise, et peu de chance de rencontrer un ours polaire. Il s'agit simplement d'une activité très complète permettant de faire travailler tous les muscles du corps (enfin presque). Même la langue chambrerons certains. N'ayant personne connaissant vraiment de quoi il en retourne, nous avons fait appel à l'animateur sportif du comité départemental de Sports en Milieu Rural, venu tout droit de la préfecture au volant de son beau mobil-sport, espèce de batmobile déployant toute une panoplie d'activités pour le plus grand nombre, des plus jeunes au plus expérimentés.

C'est donc avec la sympathie de Bruno, notre animateur du jour, que la session a pu débuter à 14h tapante. Tout d'abord, une introduction pour découvrir que la pratique vient des fondeurs (pratiquants du ski de fond), à la recherche d'une activité la plus complète possible pour ne pas perdre la condition les longs mois d'été. L'activité est tellement compète qu'elle permet l'exercice de tous le corps, histoire d'entrainer le coeur, mais sans effort violent tout de même. C'est donc là que réside le succès de cette activité dont on entend parler par monts et par vaux ces dernières années. Adaptée aux athlètes, elle est également très bénéfique aux novices, voir même aux personnes éloignées de la pratique sportive. Tout le monde peut y trouver son compte, et sans long et pénible apprentissage.

Une fois les préliminaires édictés, place à la présentation du matos. Là aussi, c'est assez simple. Evidemment, il est plus confortable de pratiquer avec des  chaussures. Les chaussures de marche à tige haute ne sont pas forcément les plus adaptées, la cheville ayant besoin de bien bouger. De bonnes baskets se trouvent bien appropriées. Mais l'accessoire ultime reste la paire de bâtons. Ultra léger avec une grande proportion de carbone, munis d'une poignée le plus souvent en liège, et munis d'une pointe au bout pour bien harponner le sol. Cerise sur le gâteau, les gantelets sont dé-clipsables pour faire des étirements.

Bon, j'essaie de vous distiller la leçon, mais j'avoue ne pas avoir été toujours très concentré, et il doit certainement y avoir quelques corrections à apporter. Place à la pratique maintenant, où le geste, à la fois technique et assez simple, dévoile une chorégraphie mettant en mouvement l'ensemble du corps. Les bronzés insisterons sur le planté de bâtons, ou plutôt de sa position qui ne doit jamais devancer le talon. La pointe accroche le sol, et l'impulsion avec les bras apporte du rythme et donne des ailes, effaçant même pour certains la pente. Les premières longueurs étaient cacophoniques, faut bien l'avouer. Mais, étonnamment, le geste est rapidement acquis, au plus grand étonnement de Bruno.

A tel point qu'il nous propose de s'échapper du parc pour arpenter les chemins environnants. Une petite boucle vers le château de Rosières permet de peaufiner le geste malgré la chaleur étouffante. Heureusement, un peu d'ombre nous offre un peu d'air. La mayonnaise semble prendre au terme de cette boucle et les pratiquants se projettent déjà vers une nouvelle activité. Comble du hasard, notre nouvelle recrue pratique la marche nordique depuis 2 ans, et pourra nous apporter de bons tuyaux dans notre progression. Pour ceux qui regrettent de ne pas avoir été présents, une nouvelle date sera prévue d'ici fin juillet, histoire d'activer l'addictologie. La suite de l'histoire ? C'est vous qui allez l'écrire.

Un grand merci à Bruno, notre pédagogue hors pair du jour. La séance fut très sympathique. N'hésitez pas à parler du mobil-sport dans vos communes, écoles, maisons de retraite ou autre, il peut s'adapter à un grand nombre de situations. Le délai est respecté, les accro au foot ont pu voir le beau match de l'équipe de France. Allez les bleus.

Commentaires