Ardeche Sports Nature : site officiel du club de randonnee de ST FELICIEN - clubeo

On a grimpé sous le pont d'arc

26 mars 2018 - 20:49

3, 2, 1 c’est reparti pour la saison, pour chauffer les avant-bras et se bousiller les bouts des doigts sur les roches verticales et calcaires de la vallée du Rhône.
C’est sous le pont d’arc que nous nous sommes retrouvés pour retrouver les sensations oubliées durant la pause hivernale de certains. Le soleil chauffait malgré une prévision météorologique incertaine, changeant tout au fil des heures. Le thermomètre marque entre 10 et 15°C, la falaise orientée plein sud, tout était donc parfait.
Les plus téméraires, Catherine, Perrine, Justine et Arthur étaient donc bien présents sous l’œil vigilant de Damien. Il fallait bien quelqu’un pour s’assurer que le nœud en huit ne se transforme pas en un nœud sans nom ni efficacité, que l’assureur soit bien mis en place, dans le bon sens, en appliquant la règle du mouvement en 5 temps nous rappelant qu’une valse à quatre temps, une valse à vingt ans, c'est beaucoup plus troublant, c'est beaucoup plus troublant, mais beaucoup plus charmant…. (pour les plus jeunes, prendre contact avec une personne de la génération supérieure ou plus!)
Mise en place des cordes et c’est parti pour un petit rappel théorique sur le BABa de la sécurité en escalade. Les consignes principales étant données, les voies se sont enchainées allant de 8 à 20m de hauteur, avec des cotations de difficultés adaptées à tous les goûts.
Le haut des voies atteint, les cimes des arbres dépassées, et c’est un tableau en grandeur nature qui nous est offert si quelque fois on pense à se retourner ! Entre pins, chênes et au-delà des terrasses des vignes, la vue sur la vallée et les méandres du Rhône nous jaillisse en pleine poire ! En guettant avec un peu plus d’attention, le panorama sur la rive gauche du fleuve avec les 3 becs, le synclinal de Saoû et dans le fond, dominant tout le reste, le mon Ventoux tient à faire voir qu’il est le plus grand. Le château de Crussol n'est pas si loin!
Mais, me diriez vous, on voit tout ça depuis le pont d’arc ?????
Oui, vous dis-je, mais depuis le pont d’arc de Cornas ! Celui-ci, contrairement à son grand frère de vallon, est situé sur un point haut et non pas en creux de vallée.

A bientôt pour de nouvelles grimpettes

 


Ca faisait tant de bien d’escalader.
Cela permit de nous faire oublier
les agressions sauvages perpétuer
La veille à Trèbes… Il a tué.
Solitaire sauvage retranché.
Tous démunis contre lui armé.
Au nom de quoi ? Il n’a pas hésité !
Pour ce fanatisme incontrôlé,
leurs vies ont été volées

Commentaires