Ardeche Sports Nature : site officiel du club de randonnee de ST FELICIEN - clubeo

Même le grimpeur hiberne!

14 janvier 2018 - 20:18

Connaissez- vous la marmotte ? Vous savez, ce joli mammifère fouisseur de l’ordre des rongeurs. Du reste, ce doit être le seul rongeur apprécié de tous, avec son copain l’écureuil !
Et bien, savez vous que le grimpeur ASNien, celui même qui fait de l’escalade au sein de notre association préférée, doit certainement être de la même famille, car lui aussi il fouit le sport quand les froids jours sont venus.
Mais que fait-il alors ? Et bien, il se tient au chaud et hiberne dans sa case, bien blotti contre on radiateur ou sur son fauteuil avec les orteils écartés face à sa cheminée. Chuuuuuut, il faut attendre le printemps pour le voir sortir et se transformer en lézard pour se glisser verticalement le long des falaises.
C’est comme ça que ce dimanche, bien que la journée fût prévue au chaud dans une salle escalade, il n’a pas voulu montrer le bout de sa truffe. Seule Justine semblait motivée mais les galeries du terrier n’étaient pas assez longues pour monter à Lyon et rejoindre son compagnon de cordée, j’ai nommé : moi-même ( ???).
Bref, la logistique étant un peu compliqué et incertaine, chacun a pris sa propre option. L’une à la piscine chauffée à 28°C, et pour votre narrateur, l’idée est venue de passer la fin d’après midi à Valence, dans une salle de blocs avec quelques voies de cordes afin de reprendre un peu la condition. Vérification des horaires d’ouverture et tarifs sur internet, et hop, chaussons et magnésie dans le sac, c’est parti pour un tour. Arrivé sur place, le parking est plein à craquer. 80, 90 ou 100 bagnoles immatriculées de toute la région avaient investies les lieux. Mais que se passe-il ? Un vide-grenier dans le coin ? Que nenni ! Ou alors les marmottes de la vallée du Rhône se seraient-elles réveillées avant les autres ? C’est bien la salle qui est pleine à craquer avec brouhaha et musique intense. La cause ? Une compétition d’escalade « jeunes grimpeurs » était organisée par le club Minéral Spirit. Les microbes, poussins, benjamins et minimes s’affrontaient sur des parcours de blocs.
La grimpe m’était donc impossible, mais j’ai pu profiter du spectacle et admirer des marmots (les petits de la marmotte !?!) s’exprimer avec, parfois, des gestuelles impressionnantes et prometteuses. J’aurais cru voir Margot, Gali ou Ori avec une aisance sans précédent !
On fera pareil quand on aura notre propre salle !!!!
Après ¾ d’heure de spectacle, ne voulant pas avoir eu à promener mes chaussons pour rien, je décide de me rendre sur le site de « Top secret », dans l’ancienne carrière de pierre du château de Crussol. Mais dans tous les cas, il fallait une température minimum pour ne pas risquer la gelure ! 9.6°C sur le thermomètre complètement non fiable, pas de quoi réveiller nos rongeurs, mais les doigts ne devraient trop souffrir.
C’est donc parti pour quelques traversées de droite à gauche, puis de gauche à droite, quelques mètres au-dessus du sol, en faisant gaffe au risque de chute sur un terrain pas toujours très plat. Quelques « admirateurs » s’arrêtaient de temps en temps… attendant la chute qui ne venait pas , prenant des photos d’un mec certainement pas très net pour grimper en maillot léger en plein mois de janvier alors qu’eux portaient pulls, anoraks et bonnets !
Ceci dit, un fois actif, je n’ai pas souffert de la fraicheur. Le tout est de ne pas s’arrêter trop longtemps !
17h45 : fin du bal. La nuit arrivant, il fallait retrouver sa tanière.

Commentaires